RIP Marie-Christine REMY

Nous faisons part à LHR de nos plus sincères condoléances pour le décès de son épouse Marie-Christine.

Qu’elle repose en Paix. +

Publicités
Publié dans Uncategorized

« Quand une partie de l’Amérique est touchée, nous le sommes tous »

 

Source et article (cliquez)

Les américains ont eu les couilles de voter pour Trump parce qu’ils aiment leur Patrie. Et les « français » ? ils ont voté pour celui qui leur ressemble. Un pays apostat ne donne pas de bons fruits.

« Quand une partie de la France est touchée, nous le sommes tous » ? autrefois oui lorsque nous étions des catholiques, une famille unie, mais aujourd’hui seulement dans tes rêves.

Vidéo | Publié le par

Apocalypse sur l’île de Saint-Martin

La majorité du peuple « Français » a voté Macron, après avoir voté Hollande, Sarkozy etc… bref, pour des antifrançais cent fois coupables de Haute-Trahison et qui se moquent du sort de nos compatriotes. Il faudra bien ouvrir les yeux tôt ou tard. La communauté nationale a explosé, les Français sont abandonnés à leur sort et mis de côté sur leur propre sol par ceux qu’ils ont élu et qui devaient les protéger et les unir.

Un avant-goût de qu’il se passera un jour en métropole ?

Nous prions pour eux.

 

Vidéo | Publié le par

Rivarol n°3289 – Johan Livernette : « La franc-maçonnerie, c’est le cœur du système »

RIVAROL : Le titre de votre sixième ouvrage, La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture, est suffisamment explicite. Qu’est-ce qui a motivé l’écriture de ce livre ?

Johan LIVERNETTE : Ce livre est dans la continuité du précédent, Le complot contre Dieu, qui démontait le mondialisme, ce projet de destruction à grande échelle. Cette fois, La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture est centré uniquement sur la secte maçonnique. Mon but fut de publier le livre le plus complet et le plus documenté possible sur le sujet, en structurant mon travail sur différents axes, de manière à faire le tour de la question en 372 pages. Lorsque j’ai vu que la franc-maçonnerie allait fêter son tricentenaire, je me suis dit que c’était le bon moment pour fournir ce travail de synthèse.

suite (cliquez)

 

Publié dans Uncategorized

Rappel salutaire en cette fin d’un temps

Pour les jeunes surtout (Un temps… que les moins de 50 ans n’ont pas connu !) et les nombreux convertis qui nous rejoignent…

 

Nous revenons aujourd’hui sur deux textes importants de Monsieur l’abbé Henri Mouraux (1), qui, bien avant les travaux importants — le constat objectif et gravissime de l’invalidité des consécrations épiscopales selon le Pontificalis Romani promulgué le 18 juin 1968 — du Comité International Rore Sanctifica (2) avait été un des rares clercs à entrevoir clairement cette possibilité d’INVALIDITÉ…

suite (cliquez)

 

Publié dans Uncategorized

Mgr Williamson contre le Concile Vatican… I!

(extrait de Sodalitium n°47)

Par M. l’abbé Giuseppe Murro

Majeure: le Pape est infaillible.
Mineure: or ces derniers papes sont libéraux.
Conclusion:

  • (libérale) donc il faut se faire libéral.
  • (sédévacantiste) donc ces “papes” ne sont pas de vrais papes.

Si nous demandions à un catholique ce qu’il pense de ce syllogisme, les avis seraient différents. Après brève réflexion, les discussions porteront sur l’étrange mineure qui est le “moteur” du syllogisme: il y aura ceux qui l’acceptent, ceux qui la réfutent, ceux qui feront des distinctions. Mais à aucun catholique normal ne peut venir à l’esprit de déplacer la discussion sur la majeure et mettre en doute l’infaillibilité du Pape, en exhumant le gallicanisme enterré par le Concile Vatican I.

Voici au contraire ce qu’écrit, à propos de ce syllogisme inventé par lui, Mgr Williamson (que nous indiquerons pour des raisons de commodité tout au long de l’article par l’abréviation W) dans un écrit du 9 août 1997, intitulé Considérations libératrices sur l’infaillibilité traduit en français par la revue Le sel de la terre (1) (pour qui ne le saurait pas, W est l’un des quatre évêques de la Fraternité St Pie X et le Directeur du Séminaire des Etats-Unis):

“Ici, la logique est bonne et la mineure aussi; donc, si les conclusions laissent à désirer, le problème est à chercher dans la majeure, racine commune des deux conclusions opposées” (p. 21).

W veut démontrer que ceux qui ont suivi le Concile Vatican II (indiqués par le terme “libéraux”) et ceux qui refusent l’autorité de Jean-Paul II (indiqués par le terme “sédévacantistes”) sont dans l’erreur: et la “racine commune” de cette erreur serait rien moins que de croire à l’infaillibilité du Pape! “Les libéraux – dit W – partagent avec les sédévacantistes une notion de l’infaillibilité très répandue depuis 1870 (Concile de Vatican I), notion pourtant fausse” (2).

suite (cliquez)

 

Publié dans Uncategorized

Assomption de la Bienheureuse Marie toujours Vierge

assomption

Assomption (cliquez)

 

Publié dans Uncategorized