La prière multi-religieuse pour vaincre le coronavirus, la dernière impiété du pape François

bergo

« Comment est-elle devenue une prostituée, la cité fidèle, elle, pleine d’équité, dans laquelle la justice habitait, et maintenant… des meurtriers ! » (Isaïe chapitre 1, verset 21)

Sous couvert de combattre la « pandémie » du coronavirus et dans le but d’atteindre à travers ce combat universel l’unité du genre humain, vieille utopie maçonnique, le Vatican bergoglien favorise la prière inter-religieuse, qui ne porte pas la marque du Christ, mais celle diable. Le pape François invite ainsi tous les fidèles à s’associer à la « journée de prière, de jeûne et d’invocation à Dieu pour l’humanité touchée par la pandémie » demain 14 mai et promue par le Haut Comité pour la Fraternité humaine.  Dans une vidéo publiée sur le site officiel du Saint-Siège, Vatican News, ce Haut Comité, présidé par le Cardinal Miguel Angel Ayuso Guixot, « invite les frères qui croient en Dieu le Créateur à consacrer la journée du 14 mai à un moment de recueillement, afin que le Très-Haut puisse se tourner vers le monde qui est confronté au grave danger du Covid-19 et afin qu’il puisse préserver l’humanité, l’aider à surmonter la pandémie, à rétablir sa sécurité, sa stabilité, sa santé et sa prospérité, et à rendre notre monde, une fois cette pandémie éliminée, plus humain et plus fraternel. »

suite ici (cliquez)

ber Vidéo ici (cliquez)

 

« Viens, je te montrerai le logement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux, avec laquelle les rois de la terre se sont souillés, et qui a enivré les habitants de la terre du vin de son impudicité.« (Apocalypse chapitre 17, verset 1 et 2)

 

syncretisme

Jamais peut-être dans le passé, les esprits des hommes n’ont été saisis aussi fort que nous le voyons de nos jours, du désir de renforcer et d’étendre pour le bien commun de la société humaine, les relations fraternelles qui nous lient à cause de notre communauté d’origine et de nature.

Les peuples, en effet, ne jouissent pas encore pleinement des bienfaits de la paix; et même, çà et là, de vieilles et de nouvelles discordes provoquent l’éruption de séditions et de guerres civiles. Par ailleurs, la plupart, assurément, des controverses qui touchent à la tranquillité et à la prospérité des peuples ne peuvent d’aucune manière recevoir de solution sans l’action concertée et les efforts des chefs des Etats et de ceux qui en gèrent et poursuivent les intérêts. On comprend donc aisément, et cela d’autant mieux que plus personne ne refuse d’admettre l’unité du genre humain, pourquoi la plupart des hommes désirent voir, au nom de cette fraternité universelle, les divers peuples s’unir entre eux par des liens chaque jour plus étroits.

C’est un résultat semblable que d’aucuns s’efforcent d’obtenir dans les choses qui regardent l’ordre de la Loi nouvelle, apportée par le Christ Notre Seigneur. Convaincus qu’il est très rare de rencontrer des hommes dépourvus de tout sens religieux, on les voit nourrir l’espoir qu’il serait possible d’amener sans difficulté les peuples, malgré leurs divergences, religieuses, à une entente fraternelle sur la profession de certaines doctrines considérées comme un fondement commun de vie spirituelle. C’est pourquoi, ils se mettent à tenir des congrès, des réunions, des conférences, fréquentés par un nombre appréciable d’auditeurs, et, à leurs discussions, ils invitent tous les hommes indistinctement, les infidèles de tout genre comme les fidèles du Christ, et même ceux qui, par malheur, se sont séparés du Christ ou qui, avec âpreté et obstination, nient la divinité de sa nature et de sa mission.

De telles entreprises ne peuvent, en aucune manière, être approuvées par les catholiques, puisqu’elles s’appuient sur la théorie erronée que les religions sont toutes plus ou moins bonnes et louables, en ce sens que toutes également, bien que de manières différentes, manifestent et signifient le sentiment naturel et inné qui nous porte vers Dieu et nous pousse à reconnaître avec respect sa puissance. En vérité, les partisans de cette théorie s’égarent en pleine erreur, mais de plus, en pervertissant la notion de la vraie religion ils la répudient, et ils versent par étapes dans le naturalisme et l’athéisme.

La conclusion est claire: se solidariser des partisans et des propagateurs de pareilles doctrines, c’est s’éloigner complètement de la religion divinement révélée.

 

 

Ne vous attachez pas à un même joug, avec les infidèles. Car quelle société y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’a de commun la lumière avec les ténèbres ? Quel accord y a-t-il entre le Christ et Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ? Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et des idoles ? Car nous sommes, nous, le temple du Dieu vivant, selon ce que Dieu lui-même a dit :  » J’habiterai au milieu d’eux et j’y marcherai ; je serai leur Dieu, et eux seront mon peuple.  »  » C’est pourquoi sortez du milieu d’eux et séparez-vous, dit le Seigneur ; ne touchez pas à ce qui est impur et moi je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant.  » (Deuxième épître aux Corinthiens chapitre 6, verset 14 à 18)

 

 

L’initiative a été organisée par le Comité supérieur de la fraternité humaine, un groupe interreligieux de haut niveau. Cette journée de prière mondiale est prévue pour le 14 mai. Le grand imam égyptien, Ahmad al-Tayeb, a salué cette invitation du Pape au jeûne et à la prière, et a appelé à son tour, le monde entier à prier et à faire des œuvres de bienfaisance « pour le bien d’Allah Tout-Puissant, afin de chasser au loin cette pandémie du monde entier« .

La journée sera un moment historique, selon l’aide du Pape François, Mgr Yoannis Lahzi Gaid, prêtre d’Égypte et membre du Comité supérieur de la fraternité humaine. « Ce sera la première fois que toute l’humanité s’unira pour un seul objectif : prier ensemble, chacun selon sa foi ; ce qui prouve que la foi unit« . […]

suite ici (cliquez)

 » Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande !«  (Apocalypse chapitre 18, verset 2)

Que faut-il de plus flagrant pour montrer l’absence de foi [en Jésus-Christ] des actuels occupants du Vatican ? (Ligue Saint Amédée sur Facebook)

Quelques liens:

Protestation contre les actes sacrilèges du Pape François (cliquez)

Pachamama: la déesse terre-mère (cliquez)

Quel obstacle a empêché jusqu’ici la venue de l’Antéchrist ? (cliquez)

Les Papes ont vu l’Antéchrist proche (cliquez)

Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde (cliquez)

Mgr Vigano: (l’église conciliaire) représente la concrétisation du projet de la franc-maçonnerie et la préparation de l’avènement de l’Antéchrist. (cliquez)

Semblable à l’agneau il parlait comme le dragon – Abbé Rioult (cliquez)

“L’Eglise & l’Apostasie” de M. l’abbé Olivier Rioult (cliquez)

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.