Quand Mgr Williamson est mort de trouille devant le développement du “sedevacantisme”…

Face à cette terrifiante situation pour lui et sa « Résistance » (R&R), il multiplie les “Commentaires Eleison” en se torturant l’esprit (1) pour trouver une solution compatible avec sa Voie Sans Issue R&R (je Résiste, mais je Reconnais quand même).

 

Le 17 septembre (2016) déjà, il continuait sa “croisade” anti-sédévacantiste en se justifiant de la définition de l’infaillibilité papale de 1870 pour dire que l’humanité du Pape n’a rien à voir avec la divinité de l’Église… et que la soi-disante (2) infaillibilité papale est plutôt l’infaillibilité de l’Église. (Voie annexe I)

suite (cliquez)

La position sedevacantiste c’est la position du simple bon sens.

Car un type qui enseigne l’hérésie publiquement et habituellement, participe activement et de façon répétée à des faux cultes, fait la promotion des sectes impies et de leurs ministres, « canonise » même des hérétiques etc… un type pareil n’est pas Pape et ne peut l’être.

C’est du simple bon sens.

Un tel type n’est pas catholique, et ne peut donc être Pape.

La position « sedevacantiste » avance, et c’est tant mieux. 

PS: nous publions l’article, par contre nous ne cautionnons pas le langage irrespectueux à l’encontre de Mgr Williamson.

Publicités
Vidéo | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.