L’Acte de Foi est-il raisonnable ?

Par le R. P. M. B. Schwalm O. P.

Revue Thomiste, 1896, p. 36 ss.

EtudesAntimodernistes.fr, Octobre 2016.

_______

A cette vieille question toujours actuelle, saint Thomas fait une réponse des plus étonnantes pour beaucoup de nos contemporains : « L’acte de foi procède de la raison spéculative : Fides est in intellectu speculativo sicut in subjecto1. »

Cette réponse eût stupéfait le jeune philosophe qui écrivait il y a quelques années : « L’esprit spéculatif est le contraire de l’esprit de foi2. » Elle ne surprend guère moins deux groupes d’âmes inquiètes qui n’arrivent point à se fixer en toute sérénité soit, comme Guyau a paru le faire, dans la négation radicale du surnaturel ; soit, comme nos convertis ou nos croyants de la première heure, dans son affirmation tranquille.

suite (cliquez)

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.