Rester fidèle aux principes, aux valeurs et aux vertus traditionnels

Dans son éditorial du n°3248 de Rivarol intitulé « Présidentielle : un pour tous, tous pourris ! », Jérôme Bourbon a exprimé un avis que nous approuvons totalement :

Pour diriger un pays comme la France, surtout dans l’état où il se trouve, il faut des hommes d’une trempe extraordinaire, aux qualités humaines, politiques et morales exceptionnelles, des hommes de principe et de vertu, courageux et lucides, indépendants de tous les groupes de pression, désireux de servir et non de se servir. Or force est de constater que de telles personnalités n’existent pas aujourd’hui dans le débat public. (…)

Le mieux que nous ayons à faire dans cette décomposition accélérée, c’est de rester fidèle en tout aux principes, aux valeurs et aux vertus traditionnels, de lire et de méditer la vie des saints, des héros et des martyrs, d’étudier les grands maîtres de la contre-révolution et de l’école antilibérale, de lire les ouvrages révisionnistes, de pratiquer les vertus domestiques, d’avoir une vie intérieure, de refuser toute forme de mensonge et d’imposture, de ne pas céder aux mirages électoraux et à la pression médiatique, bref d’essayer de se tenir debout quand tout autour de soi s’effondre et se décompose, quand tout s’infecte et se putréfie, quand tout se corrompt et se dissout, quand tout n’est que mensonge, illusion et tromperie.

Jérôme Bourbon – Rivarol n°3248

source

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.