Incursion dans les preuves de l’existence de Dieu

Dans la revue L’Ami du Clergé, (1963, pp. 296-297) parut jadis une chronique, en fait la réponse à une question d’un lecteur, sous le titre « De la simplicité divine dans les preuves de l’existence de Dieu et la Trinité en Dieu ».

Cette chronique signée d’un certain A. Bernard o. p. ne manque pas d’intérêt : par le bon coup d’œil d’ensemble qu’elle donne sur la preuve rationnelle de l’existence de Dieu, et aussi par ses insuffisances dès qu’elle évoque le domaine surnaturel. À ces lacunes Quicumque s’est efforcé de remédier par des notes, aimant à croire que cela accroît l’intérêt de la chronique.

———————

Question. — Les preuves de l’existence de Dieu sont toutes appuyées sur l’idée de la simplicité en Dieu.

Dans la tertia Via on raisonne à peu près ainsi : « L’être nécessaire est simple. Le supposer composé serait admettre qu’il est le résultat d’une union et dès lors le dire contingent pouvant être ou n’être pas dépendant du principe qui de fait l’eût réalisé… »

suite (cliquez)

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.