Le Motu Proprio vu par l’abbé Ugo Carandino

«Quand j’étais sacristain à Ecône, j’ai préparé plusieurs fois les cérémonies d’ordination sous condition, conférées par Mgr Lefebvre à des prêtres ordonnés avec le nouveau rite et qui souhaitaient se rapprocher de la FSSPX.»
«Benoit XVI revient à 1969 et demande aux successeurs de ceux qui ont refusé le concile et par conséquent le rite de Paul VI, d’accepter le Novus Ordo, pure expression de la nouvelle théologie.»


Ces citations sont extraites d’un article de l’abbé Ugo Carandino au sujet du Motu Proprio sur la Messe de Saint Pie V, promulgué par Benoît XVI en juillet 2007. Nous en publions ci-dessous la traduction en français. Il ne s’agit pas d’un énième commentaire sur le sujet (!), mais il y a dans ces lignes quelque chose qui va beaucoup plus loin…

suite (cliquez)

 

 

 

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.