70% des gynécologues refusent de pratiquer des avortements

 

en Italie :

« En 2005, 59% des gynécologues d’Italie ont refusé de pratiquer l’IVG en invoquant le droit à l’objection de conscience, selon les données du ministère de la Santé italien. Huit ans plus tard, en 2013, ils étaient près de 70%.

Les données collectées par le ministère de la Santé italien sont consternantes. Dans certaines régions du sud du pays, comme le Molise ou la Basilicate, plus de 90% des gynécologues ont eu recours à l’objection de conscience en 2013, soit près du double par rapport à il y a huit ans.

À l’échelle nationale, le nombre d’IVG dans le pays a diminué de moitié en trente ans, passant de 233 976 interventions en 1983 à 102 760 en 2013. »

source

Cela fait tout de même 30% d’assassins.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.