Troisième guerre mondiale pour bientôt ?

Chauprade : Ankara a clairement montré son soutien au terrorisme islamiste de Daech

Communiqué d’Aymeric Chauprade, député français au Parlement européen :

E« En abattant un Su-24 russe volant en Syrie à la frontière avec la Turquie, Ankara a clairement montré son soutien sans faille au terrorisme islamiste de Daech comme d’Al-Nosra.

Déjà obsédé par le danger irrédentiste kurde, le Président Erdogan n’a eu de cesse d’aider l’Etat islamique à liquider la résistance des Pershmergas, en fermant sa frontière aux blessés, en acceptant la vente du pétrole de l’État islamique sur son territoire, en servant de plaque tournante au recrutement des combattants étrangers venus s’enrôler sous la bannière de Daech et en distribuant aux financiers de Daech l’argent collecté dans le monde entier.

Le MIT, le service de renseignement turc, joue également au même jeu dangereux avec l’Etat islamique que l’ISIS pakistanaise joue avec les talibans.

Cette politique turque à tous les niveaux – politique, militaire, financière et logistique – n’est pas nouvelle ni même étonnante : MM. Erdogan et Davutoglu sont le reflet de l’idéologie des Frères musulmans.

Jouant le pire en Syrie et en Irak, la Turquie pratique également ce jeu trouble en Libye armant les factions islamistes ralliées à l’Etat islamique. Islamiste, soutien actif du terrorisme islamiste, mauvais allié de l’OTAN et éternel plaignant contre l’Europe, pratiquant le chantage à tous les niveaux, sur tous les sujets et systématiquement, la Turquie n’a décidément rien à faire dans l’Union européenne ; sa politique doit être activement combattue. »

source

Poutine : La Turquie, « complice des terroristes »

Vladimir Poutine ne va pas se laisser faire. Le président russe a annoncé :

« La perte d’aujourd’hui est un coup de poignard dans le dos qui nous a été porté par les complices des terroristes. Nous ne tolérerons jamais que des crimes comme celui d’aujourd’hui soient commis »

« Bien sûr, nous allons analyser tout ce qu’il s’est passé. Et cet événement tragique va avoir des conséquences sérieuses sur les relations russo-turques ».

De notre côté, si nous ne souhaitons pas être entrainés dans cet engrenage, nous ferions mieux d’exiger rapidement la sortie de la Turquie de l’OTAN. L’OTAN organise une réunion à 17h.

Je découvre par ailleurs, la révélation d’un député turc, en octobre dernier, affirmant que Ankara a fourni du gaz Sarin toxique et mortel à des miliciens syriens. Il a souligné que les enquêtes menées par l’ONU en Syrie prouvent que l’Etat islamique dispose de gaz sarin, et a déclaré :

« Nous allons aussi prouver bientôt que l’EI a reçu le gaz de la Turquie et nous allons également prouver que certaines sections du gouvernement turc et peut-être certaines entreprises privées spéciales ont été impliquées dans ce grand crime« .

Le Sarin est un liquide incolore et inodore, utilisé comme arme chimique en raison de sa puissance extrême comme agent neurotoxique. Il a été classé comme arme de destruction massive.

Cette affaire pourrait expliquer la publication récente de cet arrêté.

source

 

 

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.