L’Etat islamique annonce que des milliers de djihadistes sont entrés clandestinement en Europe

Dans une interview exclusive à BuzzFeed.com, un agent travaillant pour l’Etat Islamique révèle que le groupe terroriste a fait entrer clandestinement une armée secrète de plusieurs milliers de djihadistes en Europe.

Cet agent syrien prétend que plus de 4.000 hommes armés d’ISIS sont entrés secrètement sur les territoires de pays occidentaux, cachés parmi des réfugiés innocents.

Cet homme d’une trentaine d’années, décrit comme portant une barbe bien taillée, révèle que l’opération clandestine en cours est un succès complet.

« Attendez simplement », a-t-il ajouté en souriant.

L’État islamique est soupçonné de faire entrer activement et clandestinement des hommes armés prêts à tuer à travers les 900 km de frontière turque, faiblement gardée, en direction des pays européens les plus riches, a annoncé cet agent.

Ils suivent l’itinéraire bien tracé pris par les réfugiés et les migrants en fuite, et voyagent en franchissant la frontière de la Turquie, puis en passant par la Grèce vers l’Europe. Il y a maintenant plus de 4.000 hommes de l’armée secrète d’ISIS « prêts » à intervenir dans l’ensemble de l’Union européenne, a-t-il affirmé.

Selon l’agent, l’infiltration clandestine est le début d’un plan plus large visant à mener des attaques de représailles en Occident, en riposte aux frappes aériennes de la coalition sous commandement américain. « Si quelqu’un m’attaque alors, pour sûr, que je vais riposter. »

(…) Les tueurs armés d’ISIS utilisent les passeurs locaux pour se fondre dans l’immense vague de migrants illégaux qui inondent l’Europe et voyager avec eux.

Plus de 1,5 millions de réfugiés ont fui vers la Turquie, cherchant désespérément à échapper à l’effusion de sang en Syrie. Depuis les villes portuaires turques, comme Izmir et Mersin, des milliers de réfugiés se hasardent à travers la Méditerranée pour aller en Italie, a-t-il dit.

Ensuite la majorité poursuit son chemin vers des pays plus accueillants comme la Suède et l’Allemagne et se tournent vers les autorités pour faire leurs demandes d’asile.

« Les djihadistes partent en tant que des réfugiés », a-t-il affirmé.

Deux passeurs turcs ont appuyé ces déclarations.

 

suite (cliquez)

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.