Condamné à une peine de prison ferme pour blasphème anti-chrétien

Ce n’est pas en France mais en Egypte :

« La Cour de Cassation égyptienne a confirmé la peine de cinq années de réclusion décidée par les précédents degrés de jugement à l’encontre du prédicateur Ahmed Mahmoud, connu également sous le nom d’Abu Islam, condamné pour avoir déchiré des pages d’une copie de la Bible au cours d’une manifestation organisée en septembre 2012 devant l’Ambassade des Etats-Unis en Egypte, à laquelle il avait participé pour enflammer la foule. Les militants salafistes, dans le cadre d’une exaltation collective, avaient réduit en cendres la copie de la Bible déjà maltraitée par le prédicateur. La Cour de Cassation égyptienne a également condamné Ahmed Mahmoud à une amende de quelques 1.000 USD.

La manifestation dans le cadre de laquelle fut brûlée une copie de la Bible avait été organisée afin de protester contre le film « L’innocence des musulmans » mis en ligne sur Youtube, que les responsables chrétiens du Proche-Orient avaient eux aussi condamné comme offensant à l’égard de l’islam, le film ayant servi de prétexte à des réactions violentes dans de nombreux pays à majorité musulmane. La confirmation de la condamnation prend de l’importance en ce que le procès à l’encontre du prédicateur a été le premier à être intenté en Egypte pour un cas de blasphème et d’offense à la religion ne concernant pas l’islam mais le Christianisme. »

source

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.