Jusqu’où s’étend l’infaillibilité du magistère de l’Église ?

Depuis des décennies, de nombreuses erreurs circulent ça et là concernant l’infaillibilité de l’Eglise et du Pape. Il est donc opportun de revenir de temps en temps sur ce sujet.  Voici ci-dessous un texte du R.P Liberatore   (1810-1892), jésuite, éminent collaborateur de La Civiltà cattolica, qui fut l’un des précurseurs du renouveau thomiste au XIX° siècle. Il fut consulté par le Pape Léon XIII en plusieurs occasions, notamment dans l’élaboration de l’encyclique Rerum novarum. Le Père Liberatore traite ici essentiellement de l’infaillibilité de l’Eglise mais rappelons que « le Pape jouit de la même infaillibilité que l’Eglise » (Constitution dogmatique Pastor Aeternus), ce qui est l’évidence même compte tenu du fait que le Pape confirme et n’est pas confirmé ; l’infaillibilité de l’Eglise hiérarchique repose sur celle du Pape.

suite (cliquez)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.