Entretien de Pelagius avec l’abbé Rioult

Download PDF

lien video : Mgr Fellay est-il devenue crédible

Pour archivage, voici l’entretien de Pélage des Asturies avec l’abbé Rioult à Paris, le 6 octobre 2013 qui n’était pas paru sur le site « La Sapinière ».

Pélage : Cher M. l’abbé, j’aimerais d’abord vous remercier pour le temps que vous m’accordez. Depuis un moment les textes-clefs des relations cachées entre la direction de la FSSPX et la Rome moderniste, je pense ici notamment à la Déclaration conciliaire (je l’appelle « conciliaire ») de Mgr Fellay et l’échange de correspondance entre lui et Benoît XVI, sont accessible au publique grâce au site La Sapinière. Des textes ont été traduits pratiquement dans toutes les langues les plus connues. Ils auraient dû causer un grand scandale parmi tous les prêtres et fidèles attachés à l’œuvre de Mgr Lefebvre qu’est la Fraternité Saint-Pie X. Étrangement, ce n’était pas le cas. Quelle en est la raison, à votre avis ? Pourquoi autant de tiédeur vis-à-vis d’un compromis clair sur la doctrine et des erreurs d’ordre prudentiel ? Surtout parce que cela ne concerne pas seulement les quelques initiés et confidents de Mgr Fellay et son entourage ?

Abbé Rioult : Pourquoi ? A mon avis, parce que cela fait dix ans qu’on pèche par libéralisme, par omission. Je veux dire qu’on pèche dans notre prédication d’une manière générale. Il y a bien sûr de nombreux confrères qui sont des exceptions heureuses, mais d’une manière générale les supérieurs ont donné un ton qui est un affadissement de la prédication et du combat contre l’immodestie, l’erreur et le libéralisme. Ensuite nous avons le péché originel comme tout le monde. On s’est embourgeoisé. Comme tout le monde, on aime son confort, son train-train de vie tranquille. Ces aspects psychologiques sont importants. Ensuite beaucoup de confrères, par tempérament ou à cause d’une charge écrasante, ont négligé les lectures et l’étude et leurs convictions se sont donc estompées. Un supérieur de district que j’ai connu au séminaire m’a dit qu’il ne lisait plus un seul livre depuis des années. En fait, ils sont devenus des gestionnaires et font de la communication. Tout cela plus le péché originel fait que le libéralisme revient très vite. Dès qu’on cesse d’être contre le courant on recule et on a reculé dans notre prédication et dans nos convictions.

Et puis il y a la trahison et les ambiguïtés de Mgr Fellay qui ont pu tromper son monde pendant des années, sauf ceux qui étaient très clairvoyants ou très pointilleux. Ces derniers étaient une minorité qui n’arrivait absolument pas à convaincre. C’est seulement en 2012 que Mgr Fellay a enlevé le masque très clairement avec son Editorial de mars dans le Bulletin interne et la lettre aux trois évêques. Le masque a été remis depuis mais il est mal mis et de toute façon il a été démasqué. Voilà donc tout simplement comment on est arrivé là. On s’est endormi sauf une minorité.

Il y a aussi un autre grand facteur psychologique qui explique aujourd’hui le peu de réaction. Quand tous vos repères s’écroulent et quand votre univers s’écroule, psychologiquement c’est insupportable, alors on refuse la réalité qui est trop dure à supporter. Donc on préfère ne pas voir la réalité et on s’illusionne. Beaucoup voient très bien que c’est un drame et qu’il faudrait faire des choix crucifiants. Il faut une énergie psychologique que, humainement, on n’a pas.

suite (cliquez)

 

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.