Zapatero propose une autorité religieuse mondiale…

Zapatero

L’ancien président espagnol José Luis Rodriguez Zapatero proposait mardi dernier, lors du symposium international sur la Paix mondiale à l’Université de Nebrija de Madrid, la création d’une« alliance permanente entre les confessions religieuses » reliée à l’ « Alliance des civilisations », une de ses créations, et à l’ONU.

« Aujourd’hui l’alliance ne suffit plus. Il faut l’union. L’union des religions, des cultures, en faveur de la paix » a-t-il déclaré. « Une autorité religieuse globale » qui aurait pour « principes » le respect du pluralisme religieux et la liberté religieuse, afin d’en finir avec les guerres.

Le site espagnol Infocatolica n’en croit pas un mot : « Zapatero propose son modèle d’Antichrist » titre-t-il.

 

En effet, la proposition est, par son apologie du relativisme, un pas de plus dans la dictature du relativisme, puisque pour lui, la seule vérité « est la liberté et le respect de toutes les confessions ».

L’ancien président promoteur acharné de la culture de mort sous toutes ses formes, veut en finir avec « les fanatismes », qu’il décrit : c’est ce qui prévalait en Espagne « pendant quarante ans » et qui a cédé devant la démocratie…

Le seul fait de croire et de donc de croire que l’on est dans le vrai mène à la violence, dès lors il faut absolument refuser tout dogme… Le raisonnement est simpliste, la ficelle un peu grosse. Exit les dogmes religieux, pour laisser place à des « valeurs » imposées : la démocratie, la liberté religieuse supérieure à la vérité, les droits de l’Homme prévalant sur le reste…

Mais non content de relativiser les croyances, il veut que cette institution soit une instance de dialogue, notamment avec les organisations féministes, parce que les religions ont pour lui « un problème » avec le droit des femmes. Les autorités religieuses auront également à travailler ensemble sur les thèmes de la jeunesse, des médias, des migrations et de l’éducation. Un projet dans lequel la culture tient une éminente place, révolutionnaire.

La civilisation que propose Zapatero n’est ni européenne, ni chrétienne, elle est l’Union Européenne : « L’Union européenne est le projet de civilisation le plus important que l’histoire ait jamais connu, mais c’est un projet nouveau. Et comme tout projet historique il ne s’agit pas d’un projet de laboratoire : il se construit à mesure qu’il se fait, animé par deux grands principes, l’union pour la paix et la démocratie ».

Un pas de géant vers le syncrétisme religieux.

source

 La religion de l’Antéchrist (cliquez)

Advertisements
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.