La Pentecôte et l’infaillibilité de l’Eglise

En quittant ses disciples pour retourner à son Père, Notre Seigneur Jésus-Christ leur demanda d’accomplir la tâche immense d’ « enseigner toutes les nations, les baptisant au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit » (Matt., XXVIII,19) ; mais Il leur laissa aussi de magnifiques promesses:  

« Voici, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt. XXVIII, 20)

« Vous recevrez la force du Saint-Esprit qui descendra sur vous » (Act I. 8)

 « L’Esprit-Saint vous enseignera à l’heure même ce qu’il faudra que vous disiez » (Lc XII, 12)

 Ainsi, l’Eglise, assistée par le Saint-Esprit, se voyait protégée des assauts de ses ennemis mais elle avait, par les promesses de Jésus-Christ, l’assurance qu’elle durerait éternellement, que les portes de l’enfer, les hérésies, ne prévaudront jamais contre elle.

suite (cliquez)

 

Advertisements
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.