Historicité de saint Matthieu 27, 51-53 ?

croix passion

Certains orgueilleux ajoutent que ce texte (que l’Eglise atteste véridique depuis 2000 ans) serait une fable anhistorique sous prétexte que certains documents d’époque ne le mentionnent pas:

 

« Et voilà que le voile du sanctuaire se fendit en deux, du haut en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les sépulcres s’ouvrirent et les corps de beaucoup de saints défunts ressuscitèrent. Et, sortis des sépulcres, après sa résurrection, ils entrèrent dans la ville sainte et apparurent à beaucoup. » (saint Matthieu 27, 51-53)

 

 

 

Citons Saint Jérôme (IVe siècle):

 

« Ces paroles : « Et ils apparurent à beaucoup » prouvent que cette résurrection n’eut pas un caractère général qui la rendît visible aux yeux de tous, mais qu’elle fut restreinte à un certain nombre pour en rendre témoins ceux qui méritaient cette faveur. »

 

 

Il est donc normal que ce fait n’ait pas été signalé par ceux… qui n’en avaient pas été témoins.

 

Les miracles du Christ, et les miracles des Apôtres après Lui, ont permis l’évangélisation d’un nombre important de Juifs et de Païens.

 

C’est un fait historique.  Le reste c’est du baratin d’orgueilleux pseudo-rationalistes.

 

+

 

 

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.