Le sort d’un antipape au Moyen Âge…

Empire-Crusader

Jean XVI, né Johannes Philagathos et appelé par les chroniqueurs latins Piligato ou Filagatto, fut antipape de 997 à 998.

(…)

La révolte de Crescentius le Jeune fut définitivement écrasée par Otton III, qui marcha une fois de plus sur Rome, en février 998. Jean XVI s’enfuit, mais les troupes impériales le pourchassèrent puis le capturèrent, lui coupèrent le nez et les oreilles, lui arrachèrent la langue et l’aveuglèrent, l’empêchant ainsi d’écrire et l’humilièrent publiquement devant Otton III et Grégoire V, avant de l’enfermer dans un monastère romain. Jean XVI fut par la suite envoyé dans le monastère de Fulda, en Germanie, où il mourut vers 1001.

source

 

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.