Saint Nicolas de Flüe

Saint Nicolas de Flüe, solitaire en Suisse. 1487.

Pape : Innocent VIII. Empereur : Frédéric III de Habsbourg.

 » Pénétrez-vous bien de cette pensée que Dieu seul est la source du vrai bonheur ; et encore de celle-ci : la pierre de touche du véritable amour de Dieu, c’est la soumission à sa sainte volonté. Si vous souffrez tout avec patience pour l’amour de Dieu, notamment les offenses d’autrui, alors vous aimez véritablement Dieu. »
Maxime de saint Nicolas de Flüe.

Saint Nicolas de Flüe. Eglise de Sachseln. Suisse.

Saint Nicolas de Flüe naquit en Suisse, de parents pieux. Un jour, à la vue d’une flèche élancée, sur une montagne voisine, il fut épris du désir du Ciel et de l’amour de la solitude. Il se maria pour obéir à la volonté formelle de ses parents et eut dix enfants. Son mérite et sa vertu le firent choisir par ses concitoyens pour exercer des fonctions publiques fort honorables.

SUITE (cliquez)

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.