Annonce de la mort et de la résurrection du Christ: contradiction ?

Jésus annonce sa mort et sa résurrection:

 

"Comme Jésus allait monter à Jérusalem, il prit à part les Douze et leur dit en chemin : « Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, et ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux Gentils pour être bafoué, flagellé et crucifié ; et il ressuscitera le troisième jour. »" (saint Matthieu 20, 17-19)

 

"Or, quand Jésus eut achevé tous ces discours, il dit à ses disciples : « Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et le Fils de l’homme va être livré pour être crucifié. »" (saint Matthieu 26, 1-2)

 

"Alors Jésus leur dit : « Je vous serai à tous, cette nuit-ci, une occasion de chute, car il est écrit : Je frapperai le pasteur, et les brebis du troupeau seront dispersées. Mais, après que je serai ressuscité, je vous précéderai en Galilée. »" (saint Matthieu 26, 31-32)

 

"Et il commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffrît beaucoup, qu’il fût rejeté par les anciens, par les grands prêtres et les scribes, qu’il fût mis à mort et qu’il ressuscitât trois jours après." (saint Marc 8, 31)

 

"« Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, et ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux Gentils ; on le bafouera, on crachera sur lui, on le flagellera et on le fera mourir, et, trois jours après, il ressuscitera. »" (saint Marc 10, 33-34)

 

"Et Jésus leur dit : « Je vous serai à tous une occasion de chute, parce qu’il est écrit : Je frapperai le pasteur, et les brebis seront dispersées. Mais, après que je serai ressuscité, je vous précéderai en Galilée. »" (saint Marc 14, 27-28)

 

"Prenant auprès de lui les Douze, il leur dit : « Voici que nous montons à Jérusalem et que va s’accomplir pour le Fils de l’homme tout ce qui a été écrit par les prophètes. En effet, il sera livré aux Gentils, sera bafoué, sera outragé, et sera couvert de crachats ; et, après l’avoir flagellé, on le fera mourir, et il ressuscitera le troisième jour. »" (saint Luc 18, 31-33)

 

 

Ces passages seraient contredits par celui-ci:

 

"Pierre sortit avec l’autre disciple, et ils allèrent au sépulcre. Ils couraient tous deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva au sépulcre. Et, s’étant penché, il vit les linceuls posés à terre ; mais il n’entra pas. Simon-Pierre qui le suivait, arriva à son tour et entra dans le sépulcre. Il vit les linges posés à terre, et le suaire qui couvrait la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé dans un autre endroit. Alors, l’autre disciple qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi ; et il vit, et il crut. Car ils ne comprenaient pas encore l’Écriture, d’après laquelle il devait ressusciter d’entre les morts. Les disciples s’en retournèrent donc chez eux." (saint Jean 20, 3-10)

 

 

Extrayons le passage polémique:

 

"Car ils ne comprenaient pas encore l’Écriture, d’après laquelle il devait ressusciter d’entre les morts." (saint Jean 20, 9)

 

D’un côté Jésus annonce sa mort et sa résurrection à ses disciples, et de l’autre il est dit qu’ils sont dans l’incompréhension. Il semble donc bien, à première vue, qu’il y ait contradiction …mais à première vue seulement.

 

Laissons répondre saint Augustin:

"Le Seigneur leur en avait parlé souvent, mais bien qu’il s’exprimât dans les termes les plus clairs, l’habitude qu’ils avaient d’entendre des paraboles, les empêchait de comprendre ce qu’il leur disait et leur faisait donner un autre sens à ses paroles."

 

Et c’est bien ce que souligne l’évangéliste:

"Car ils ne comprenaient pas encore l’Écriture" (saint Jean 20, 9)

Quand l’homme spirituel s’adresse à l’homme charnel, il y a forcément incompréhension car ce dernier est incapable d’élever son esprit vers les choses d’en-haut et donc incapable d’en saisir la teneur. Vous aurez beau lui expliquer, multipliant les discours à l’envie, s’il n’est pas compatible avec ces choses là ce sera chose vaine. Et c’est ce qui se produisit avec les Apôtres, ils écoutaient, le suivaient même partout, mais sans saisir la portée de ses paroles car leur foi n’était pas encore forte et complète.

Ils entendaient, mais ne comprenaient pas.

 

C’est ce qu’explique encore l’évangéliste:

 

"Lors donc qu’il fut ressuscité d’entre les morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Ecriture et à la parole que Jésus avait dite." (saint Jean 2, 22)

 

C’est une fois que la chose arriva qu’ils s’en souvinrent et qu’ils crurent et comprirent réellement, totalement.

 

Bref, aucune contradiction sauf pour les bouffons (pseudo-savants) qui ne comprennent pas ce qu’ils lisent (et ils en sont bien incapable).

 

seuls les bons catholiques seront sauvés.

 

+

 

 

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , | Un commentaire

Abbé Abrahamowicz + Pâques

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , | Poster un commentaire

Actualité et politique IX

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , | Poster un commentaire

Oui, Il est mort pour toi.

passion christ

 

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , | Poster un commentaire

C’est Vendredi Saint

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , | Poster un commentaire

Il est mort pour toi

croix passion

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , | Poster un commentaire

Le CSA veut contrôler les sites internet ! La censure politique se met en place progressivement

On se doute que cet espace de liberté et d’information alternative que constitue internet pose un problème à l’Oligarchie et qu’il risque d’être remis en cause.
C’est toutefois avec inquiétude que l’on assiste à la mise en place progressive de la censure d’internet, avec par exemple les dernières demandes du CSA.

 

suite (cliquez)

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , | Poster un commentaire